Activités menées en 2006

 Coopération décentralisée avec la ville de Figuig - Maroc

(récapitulatif général) 

Grands objectifs du projet 

 S'appuyant sur des liens forts entre la France et le Maroc, sur une présence marocaine nombreuse en Seine-Saint-Denis et notamment d'originaires de la ville de Figuig, le partenariat engagé en juin 2000 s'est fixé comme priorité une coopération durable, fondée sur les intérêts mutuels des deux populations et mettant l'accent sur la participation et le bien-être des citoyens.

 Trois axes prioritaires ont été définis:

  • participation et citoyenneté,
    • santé et prévention,
    • environnement, urbanisme et développement local,

Pour développer des liens entre les territoires, entretenir ces liens dans la durée et avec un esprit de réciprocité et s'appuyant de part et d'autre sur de nombreux partenaires.

 Actions sur lesquelles le projet agit 

 Le développement des territoires au travers d'actions sur la santé, le développement économique, l'environnement, l'assainissement et la gestion locale.

La culture de la paix.

 Pilotage du projet / partenariat

 Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, le Service des relations internationales et de la coopération décentralisée ainsi que les Directions et Services départementaux impliqués dans les projets : DEV, DEA, le Service économique, le SPAS, la PMI, la DCJS.

La Ville de Figuig.

La Fédération des Associations de Figuig en France.

Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne.

Le bureau d'études Hydrasol.

La Ville de Stains.

La Ville de Noisy-le-Sec.

La Ville de Tremblay-en-France.

Les autorités marocaines représentées à Figuig par le Pacha.

Le Ministère français des affaires étrangères (financement).

L’Université Paris 7 et l’école d’architecture de Paris Val de Seine.

L’association Batik International.

L’association Andines et le réseau MINGA du commerce équitable.

Les associations françaises travaillant au Maroc, de Seine-Saint-Denis ou d'ailleurs.

Les collectivités locales françaises travaillant dans la Région de l’Oriental.

Le Consulat du Maroc en France (Villemomble).

L'Ambassade de France au Maroc.

 Durée prévisionnelle du projet 

 Le protocole qui avait été signé pour 5 ans a été renouvelé tacitement.

 Modes de rapport à la population

 En Seine-Saint-Denis, les liens avec la population s'établissent notamment par le biais des Directions départementales impliquées dans les projets et leurs partenaires. Un comité de suivi regroupant ces différentes directions se réunit régulièrement. Des évènements comme la Biennale de l’Environnement et la venue de nos partenaires sont aussi l’occasion de nombreux contacts avec les habitants.

 Par ailleurs, les originaires de Figuig tiennent une place importante dans l'élaboration et la conduite des actions. Leur nombre est évalué à plus de 1 500 foyers en région parisienne dont beaucoup résident en Seine-Saint-Denis notamment à Stains, Bobigny, Aulnay-sous-Bois, La Courneuve.

 Des échanges réguliers ont lieu avec la Fédération des Associations de Figuig en France qui regroupe six associations. Une participation à certaines réunions du conseil d'administration permet de faire régulièrement le point sur les dossiers en cours. Un groupe de travail sur la santé associant des professionnels du Département et des originaires de Figuig a été constitué. Des rencontres avec les femmes originaires de Figuig ont été organisées.

 Un groupe de travail a été créé avec toutes les associations de Seine-Saint-Denis travaillant au Maroc et les ONG nationales intéressées par des projets avec la Ville de Figuig.

La présence du Département avec la Fédération des Associations de Figuig en France sous forme de stands ou d'interventions dans les rencontres permet de faire connaître la coopération avec la ville de Figuig et de mobiliser de nouveaux partenaires. Ce fut le cas notamment en 2006 lors du Festival de l’Oh.

 A Figuig, le travail est mené avec la Municipalité et de très nombreuses associations locales: associations de quartiers, association des coopératives agricoles de Figuig, association des handicapés, association des diabétiques. Le Conseil provincial, le Conseil régional et l’Agence de l’Oriental sont maintenant partenaires des projets.

  Activités menées en 2006 

  •  Echanges éducatifs

            L’année 2006 a vu la poursuite du travail pour la constitution d’un réseau de partenariat, avec des associations, des collectivités locales. Cela s’est traduit par l’organisation de rencontres et la participation à des initiatives prises par d’autres acteurs.

  • Développement économique

En partenariat avec Batik international, une évaluation a été faite du travail réalisé par l’Association des Jeunes Entrepreneurs pour le Développement (AJED) pour la formation de 15 porteurs de projets et d’une personne de la Municipalité de Figuig chargée de les aider dans leurs démarches administratives.

 Un premier travail d’expertise dans le domaine du commerce équitable a été réalisé par ANDINES et le réseau MINGA qui a soumis à la Ville de Figuig et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis des recommandations.

  • Développement sanitaire et social / Forum santé

Le 2ème Forum santé de Figuig s’est déroulé en octobre 2006. Il a rassemblé environ 300 personnes. Il visait à faire le bilan des avancées depuis le 1er Forum qui s’était déroulé en 2004. Il s’est traduit par des engagements concrets de la part des participants et tout particulièrement du Directeur régional de la santé.

Il a été préparé par 4 ateliers à Figuig, sur la maternité sans risque, la santé des jeunes, les caravanes médicales et la constitution d’un fonds de solidarité.

 En Seine-Saint-Denis, des rencontres ont été organisées avec les femmes originaires de Figuig, en partenariat avec la Fédération des Associations des Originaires de Figuig en France. Un questionnaire leur a également été proposé permettant de souligner notamment les différences en matière de suivi des grossesses et de soutien familial.

 Suite au Forum, une rencontre a été organisée en Seine-Saint-Denis pour rendre compte des travaux et des engagements pris par les participants au 2ème Forum santé.

  • Lutte contre la désertification.

Le travail engagé avec Hydrasol pour la maîtrise de l'eau dans l'agriculture s'est poursuivi. L'expérimentation amorcée à la pépinière a été étendue à des parcelles d'agriculteurs dans différents secteurs de Figuig ainsi qu’au jardin municipal.

 Dans le cadre de l’Année Internationale des déserts et de la désertification et à la demande de l’association « Programme Solidarité Eau », les actions menées avec la Ville de Figuig au titre de la lutte contre la désertification ont été présentées lors d’une journée d’étude à Montpellier et au Ministère de l’environnement.

  • Aménagement d'un espace vert et éducation à l’environnement

Les travaux pour le réaménagement du jardin du centre ville de Figuig ont pris fin, avec l'aide de deux techniciens de la Direction des espaces verts du Département de la Seine-Saint-Denis qui se sont rendus à Figuig et contribué à apporter des améliorations. Le jardin est devenu le lieu d’accueil des groupes d’enfants pour la sensibilisation à l’environnement.

  • Protection de l'environnement - Assainissement

Financé par le Département et le SIAAP, le  chantier pour la construction du réseau d'assainissement dans les quartiers hauts de Figuig a démarré en octobre 2004. La première phase des travaux a été achevée. Plusieurs réunions de travail ont eu lieu avec le SIAAP et la Direction de l'Eau et de l'Assainissement et la Municipalité de Figuig pour finaliser le projet et  rechercher des pistes pour des financements complémentaires.

  • Gestion locale

Le programme de formation des personnels municipaux et de leurs partenaires associatifs s’est poursuivi, dans les domaines de l’eau, de l’éducation à l’environnement et de l’informatique.

  • Relations institutionnelles

Le 2ème Forum santé a été l’occasion d’échanges entre élus de Figuig et de la Seine-Saint-Denis, avec le déplacement à Figuig de Messieurs Gérard SEGURA (vice président) et Pierre LAPORTE (conseiller général).

 Moyens utilisés

 Moyens humains :

Au sein du Service des Relations internationales et de la coopération décentralisée et la culture de la paix, le suivi des actions a correspondu à environ 1/2 temps.

  Analyse de la progression vers les objectifs à atteindre

et objectifs pour 2007 – 2008  

 Le partenariat avec la ville de Figuig s'est poursuivi à un rythme conforme aux prévisions. D’année en année, il permet de développer de nouveaux contacts, de donner plus de force et de contenus aux liens établis les années précédentes.

 Le Forum santé a été un moment fort de la coopération entre les deux collectivités. Il a permis à la Ville de Figuig d’obtenir de nouveaux soutiens, notamment de la part du Directeur régional de la Santé, du Croissant Rouge marocain et une implication plus grande des médecins originaires de Figuig.

Les différents groupes de travail (comité de suivi, collectif sur la santé, comité de santé à Figuig, rencontres avec la Fédération, rencontres avec les associations travaillant au Maroc) et le partenariat avec les villes de Stains, Tremblay-en France et Noisy-le-Sec donnent un contenu particulièrement riche aux échanges. Mais ils demandent une forte implication et un suivi précis de tous les projets, pour une bonne complémentarité.

 La Fédération des Associations de Figuig rencontre quelques difficultés à fonctionner. Une réflexion a été engagée avec chacune des associations des originaires de Figuig en France et avec la Municipalité de Figuig pour rechercher les moyens de dépasser cette situation. 

 Pour les années 2007 - 2008, il apparaît nécessaire de mettre en œuvre les moyens de favoriser une plus grande participation des originaires de Figuig dans les projets. Il conviendra aussi de formaliser les différents partenariats avec l’Agence de l’Oriental d’une part, les collectivités actives dans la région de l’Oriental au titre de la coopération décentralisée.

 DETAILS DES ACTIONS

ECHANGES EDUCATIFS ET PARTENARIATS ASSOCIATIFS

 Figuig (Maroc)

 Objectifs opérationnels

  • Renforcer le partenariat avec la Fédération des Associations de Figuig en France. Développer les initiatives impliquant les femmes et les jeunes. Réfléchir, ensemble, à la mise en place d’un fonds spécifique pour différentes actions et, notamment, l’aide aux porteurs de projets économiques.
  • Poursuivre le travail entrepris avec les associations travaillant au Maroc et les Villes du département, notamment, Immigration, Développement, Démocratie (IDD), ENDA et Migration et Développement.
  • Développer les échanges avec des collectivités locales travaillant dans la même région du Maroc (Bondy, Stains, Lille, Champagne Ardenne - Aix en Provence).
  • Soutenir les projets engagés à Figuig dans le domaine de l'éducation à l'environnement, notamment par la formation des intervenants et la diffusion de la plaquette sur les oiseaux migrateurs.
  • Soutenir les projets engagés à Figuig dans le domaine des droits de l’enfant, avec la DEF et tirer profit du travail mené en matière d’éducation à l’environnement avec la DEV pour favoriser la participation des enfants.
  •  Intégrer l’aspect éducatif dans les différents projets de coopération des services départementaux (éducation à l’environnement, droits de l’enfant, éducation à la santé….)

 Résultats

La préparation du Forum santé qui s’est déroulé les 28 et 29 octobre 2006, a permis de développer des contacts avec les femmes originaires de Figuig : deux rencontres ont été organisées ; un questionnaire a été rempli par une cinquantaine de femmes. Mais, en dépit de la création d’une commission jeunesse au sein de la Fédération des Associations des Originaires de Figuig en France, le travail avec les jeunes n’a pas assez progressé.

 Toutefois, des contacts ont été établis avec un groupe d’élèves infirmières de l’IFSI de l’hôpital Robert BALLANGER d’Aulnay-sous-Bois. Elles ont préparé un stage sur le diabète qui va se dérouler à Figuig en mars 2007, en lien avec l’association des diabétiques de Figuig.

 Des progrès importants ont été franchis dans la construction d’un travail en réseau avec les associations d’une part et les collectivités locales travaillant dans la Région de l’Oriental d’autre part. Le Département a participé en février 2006 à une rencontre à Oujda, permettant des échanges d’expériences et ouvrant la voie à la conclusion d’un accord entre tous les acteurs. Une charte est en préparation.

La formation de formateurs dans le domaine de l’éducation à l’environnement (animateurs d’associations et enseignants) s’est poursuivie à Figuig, en relation avec le projet de réhabilitation du jardin municipal, dans le cadre de sessions organisées par la Direction des espaces verts.

 Le Département a participé à plusieurs rencontres permettant de faire connaître ses projets conduits avec Figuig dans le domaine de la protection de l’environnement :

-          participation aux rencontres de SKHIRAT en janvier 2006

-          journée de sensibilisation organisée par PSEau à Montpellier en mars 2006 et à Paris en juin 2006

 Dans le cadre du Festival de l’Oh, dont le thème était « le Maghreb » dans le cadre de l’Année des déserts et de la désertification, les projets conduits avec Figuig ont été présentés sous forme d’expositions, dans les trois escales mises en place en Seine-Saint-Denis, les 20 et 21 mai. Une animation musicale a été présentée par un groupe de musique traditionnelle composé d’originaires de Figuig.

 Il faut toutefois souligner les difficultés d’organisation auxquelles la Fédération des associations des originaires de Figuig en France fait face depuis deux ans, ayant du mal à trouver sa place entre les activités des associations qui la composent d’une part et les projets conduits au titre de la coopération décentralisée, d’autre part.  Des dispositions ont été prises, en accord avec la Municipalité de Figuig pour organiser une nouvelle consultation des originaires de Figuig afin de mieux cerner leurs attentes, et d’aboutir à une meilleure implication des originaires de Figuig. La prochaine assemblée générale de la Fédération prévue en 2007 devrait permettre de déboucher sur de nouveaux projets favorisant une meilleure implication des originaires de Figuig dans les activités et la définition de nouveaux axes de travail.

   LA GESTION LOCALE

  Objectifs opérationnels

  • Intégrer la dimension « formation des personnels municipaux et des personnes relais » dans tous les projets de coopération des Services départementaux et poursuivre ainsi le programme de formation pluriannuel.
  • Aider à la mise en place des préconisations dans le domaine de la communication municipale.

Résultats

Les programmes de formation se sont poursuivis dans les domaines de l’eau, en partenariat avec Tremblay-en-France qui a accueilli deux stagiaires au sein des services de la régie municipale dans le cadre d’une convention avec le Département.

 En matière d’éducation à l’environnement, la formation s’est poursuivie à Figuig, autour du projet de jardin municipal, avec l’intervention d’un agent départemental chargé des animations dans les parcs départementaux. Cette formation a débouché sur l’organisation en juin 2006 à Figuig d’une journée de l’environnement.

 La formation pour l’entretien des espaces verts s’est poursuivie, à Figuig avec le déplacement de deux responsables du Parc de La Courneuve qui ont pu, sur le terrain, mesurer les résultats des formations précédentes et ainsi compléter les savoirs.

En matière de communication, le site Internet de la Ville de Figuig a été créé, suite à l’accueil en formation en Seine-Saint-Denis du responsable informatique. Il est mis à jour régulièrement. Parallèlement, un programme d’informatisation des Services municipaux a été élaboré et a fait l’objet d’une demande de financement auprès du Ministère des Affaires Etrangères.

 Le développement économique et l’aménagement urbain

  Objectifs opérationnels

  • Faire le bilan des actions menées dans le domaine du développement économique avec BATIK, l'AJED, la Ville de Stains et définir de nouveaux axes de travail.
  • Poursuivre les formations en relation avec la MIEL et la ville de Stains
  • Définir avec les associations ANDINES, LIENS et TECH DEV, les termes d'une coopération dans le domaine du développement du commerce équitable et du tourisme solidaire et engager un projet durant l'année 2006.
  • Intégrer la dimension économique dans les différents projets de coopération des services départementaux (environnement, santé….)
  • Mettre en place un partenariat avec l'Université Paris 8, la Fédération des associations des originaires de Figuig en France pour une étude sur les potentialités économiques à Figuig

Résultats

Une mission conduite avec BATIK international, en mai 2006, a permis de faire le bilan du travail réalisé par l’AJED à l’attention des porteurs de projets de Figuig. La poursuite du travail a été décidée. Cela va se traduire en 2007 par l’accueil en formation en Seine-Saint-Denis de la personne chargée de l’animation du projet.

 Deux missions exploratoires en juin 2006, ont permis d’engager une réflexion avec MINGA, réseau d’associations parmi lesquelles ANDINES, sur la création de filières du commerce équitable à Figuig. Des possibilités de travail ont été avancées concernant l’agriculture (dattes et leurs dérivés) et l’artisanat (tissage et ferronnerie).

 Une rencontre organisée par l’association Migration et Développement, en février 2006, a permis un échange de points de vue sur les questions du tourisme solidaire.

Un groupe de travail a été mis en place avec l’Université Paris 7, l’école d’Architecture de Paris Val de Seine, le service du patrimoine du Conseil général, la communauté juive de Seine-Saint-Denis et le Conseil général autour d’un projet de réhabilitation d’un des anciens quartiers juifs de Figuig. Ce projet a été présenté sur une chaîne de radio en France et de télévision au Maroc. La recherche de partenaires financiers a été engagée. Cela devrait permettre la réhabilitation de deux ou trois maisons et de l’ancienne synagogue du ksar Loudaghir de Figuig.  

Le développement SANITAIRE ET SOCIAL

 Objectifs opérationnels

 1. Contribution à la définition de la politique de santé de la Ville de Figuig :

  • Prolonger le travail effectué dans le cadre de la préparation et la tenue du Forum santé          de février 2004.
  • Organiser une initiative en Seine-Saint-Denis pour rendre compte du travail réalisé avec la Ville de Figuig.
  • Voir les liens pouvant être établis avec le travail réalisé sur la démocratie sanitaire en Seine-Saint-Denis
  • Préparer le 2ème forum santé avec la Ville de Figuig (avril 2006)

 2. Promotion de la santé et éducation pour la santé

  • Soutenir la mise en place d’actions d’éducation pour la santé bucco-dentaire dans les écoles en lien avec le cabinet dentaire intégré au centre du croissant rouge
  • Faciliter la mise en place du dépistage dentaire
  • Mettre en place la réflexion et contribuer à formaliser le travail du comité santé (création d’un réseau) et organiser le recueil de données, notamment sur la santé dentaire

 3. Petite enfance et PMI :

  • Poursuivre la collaboration dans le domaine de la protection maternelle et infantile.
  • Organiser un ou des déjeuners - débats avec le personnel du Département pour les informer des actions menées et favoriser son implication.
  • Travailler dans le domaine de l'accueil du petit enfant.
  • Suivre l'engagement du corps médical hospitalier de Figuig, auprès des accoucheuses traditionnelles. Prévoir un bilan d'étape en 2006 et préparer la suite des formations, compte tenu des objectifs définis ensemble.

Résultats

Dans le cadre de la préparation du Forum santé qui s’est déroulé les 28 et 29 octobre 2006 à Figuig, des rencontres ont été organisées avec le comité santé. Un atelier préparatoire avec les femmes originaires de Figuig a réuni deux fois de suite une quinzaine de personnes. Un questionnaire a été rempli par une cinquantaine de femmes Leurs réflexions ont été partagées lors du Forum santé.

 

Le Forum santé a rassemblé à Figuig environ 300 personnes. Il a permis de faire le point sur les avancées obtenues depuis le 1er Forum santé de 2004. Il s’est également traduit par des engagements forts de la part du Directeur régional à la santé, des responsables associatifs présents, tout particulièrement des jeunes, des médecins originaires de Figuig.

Une rencontre publique a été organisée le 29 novembre 2006 pour rendre compte du Forum santé. Une cinquantaine de participants y ont pris part.

Dans le cadre d’un resserrement des actions de coopération, les autres projets n’ont pas été engagés.

 LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

 Objectifs opérationnels

  • Poursuivre les actions engagées dans le domaine de la lutte contre la désertification
  • Poursuivre le chantier de l'assainissement de la ville de Figuig. Rechercher des financements pour la suite du projet.
  • Dans le domaine des énergies renouvelables, échanger des expériences avec Figuig et Matola, diagnostiquer les besoins et les solutions et définir les projets pouvant être conduits à court, moyen et long terme.
  • En complément des projets conduits, veiller à intégrer la dimension « formation » notamment pour le personnel municipal chargé de l’entretien des espaces verts et celui chargé de l’eau et de l’assainissement.

 Résultats

Suite à l’expérimentation réalisée à l’Association des Coopératives Agricoles de Figuig (ACAF) en matière d’économie d’eau dans l’agriculture par le biais de la tensiométrie, proposition a été faite à des agriculteurs de bénéficier de cette technique. Une convention a été établie entre eux et la Municipalité de Figuig ; les sondes ont été fournies par Hydrasol et la Direction des espaces verts du Conseil général. Mais l’efficacité du projet est remise en cause par la difficulté à obtenir des relevés réguliers, hormis pour le jardin municipal.

La 1ère phase du chantier de construction du réseau d’assainissement financée avec le soutien du SIAAP et du Conseil général (DEA) a été achevée. Les recherches de financements se sont poursuives pour les phases suivantes du projet auprès du Ministère des Affaires étrangères, du Conseil provincial de Figuig, du Conseil régional de l’Oriental.

Deux stagiaires ont été accueillis en formation sur la gestion d’un service de l’eau en régie, en partenariat avec la Ville de Tremblay-en-France, seule ville de la Seine-Saint-Denis disposant d’un service d’eau en régie. Les formations dans le domaine de l’éducation à l’environnement et de l’entretien des espaces verts se sont poursuivies à Figuig, à l’initiative de la Direction des espaces verts (DEV).

Les projets conduits avec la Ville de Figuig ont été présentés lors de différentes rencontres organisées par le Programme Solidarité eau. Ils ont été repris dans le cadre d’une exposition préparée par PSEau, le SIAAP, l’ARENE lors du Forum mondial de l’environnement de Mexico.