Le site de Figuig se caractérise par une dépression de topographie généralement plane et subdivisée en deux paliers : (1) Une plaine de 860 mètres d'altitude moyenne et étendue au Sud et au sud-est constitue le palier inférieur abritant le ksar Zénaga localement appelé:" iznayan" , C'est le qsar (sing. ksar ou qsar, plur. ksour ou qsour "sans "s") comptant une population sédentaire importante de l’oasis. Ce village autrefois fortifié et noyé au milieu d’une palmeraie partiellement et occasionnellement inondable est dominé le long d'une corniche de travertins d'une trentaine de mètres de dénivelées par le palier supérieur (900 m) (2) sur lequel se trouvent les six autres qsour: Laâbidate, " At nnaj " Loudaghir " At Âtté" , Ouled Slimane " At Slimane " , Lamaïz "At Lam'iz ", Hammam foukani, " At Âmar " et Hamman Tahtani, " At ouattay " auxquels se rejoint la petite agglomération maraboutique de Sidi Abdelkader Mohamed. Ces qsour sont tous liés entre eux par l'extension récente de l'espace bâti, sinon par les jardins plus ou moins verdoyants de la palmeraie proprement dite étendue sur une superficie totale de 650 hectares environ. La dépression est encadrée par un ensemble de crêtes aux formes aiguës, étroites et peu élevées, mais relayées par des cols larges et facilement accessibles. Cette position frontalière aux difficultés géopolitiques énormes lui a valu l'amputation progressive de nombreux terroirs faisant habituellement partie de son espace vital pour se trouver actuellement sur territoire algérien. Même durant l’ouverture de la frontière, Figuig ne tire aucun profit considérable de sa situation comme unique poste frontalier au sud d’Oujda, malgré sa position d’une part à proximité immédiate de l’axe routier et ferroviaire reliant Oran au Sud-ouest algérien communicant avec l’Afrique sub-saharienne, et d’autre part sur le bout des axes reliant le sud-est marocain au Nord-Est et au reste du pays.
La localisation de Figuig se caractérise aussi par une situation de carrefour sur plusieurs plans: Aux portes du désert, elle est sur la charnière Haut Atlas Oriental Saharien, sur les confins maroco-algériens à proximité immédiate de la frontière.
Par ailleurs, cette situation est à l’origine d’un enclavement quasi-permanent aggravé par la fermeture durable de la frontière et l’absence d’échanges économiques entre les deux communautés voisines. Même durant l’ouverture de la frontière, Figuig ne tire aucun profit considérable de sa situation comme unique poste frontalier au sud d’Oujda, malgré sa position d’une part a proximité immédiate de l’axe routier et ferroviaire reliant Oran au Sud-ouest algérien communicant avec l’Afrique sub-saharienne, et d’autre part sur le bout des axes reliant le sud-est marocain au Nord-Est et au reste du pays.